Skip to main content
bonhomme qui transforme les idées en argent

LUNDI 20 NOVEMBRE : TOP DÉPART DES NÉGOCIATIONS SALAIRES 2024

PRÉSENTATION DE LA PLATEFORME DE REVENDICATIONS SALARIALES DE LA CFDT

Lors de cette première réunion, la Direction a présenté un bilan des NAO Salaires 2023, qui pour rappel avaient abouti à un Procès-Verbal de désaccord avec les organisations syndicales. 

3 LEVIERS PRIORITAIRES EN FAVEUR DU POUVOIR D’ACHAT

Dans un contexte toujours inflationniste en 2024, les enjeux de cette négociation pour la CFDT sont basés sur 3 leviers prioritaires afin de préserver votre pouvoir d’achat de façon pérenne. Le cœur de ce dispositif aura également des répercussions positives sur des éléments périphériques (prime vacances, 13e mois, primes d’intéressement et de participation, revalorisation des dispositifs basés sur le SMA, les majorations du soir et week-ends…) et dans un avenir plus ou moins lointain, sur le montant de vos pensions de retraite :

DES AUGMENTATIONS GÉNÉRALES ET DES AUGMENTATIONS INDIVIDUELLES, POUR TOUS

Tableau présentant les mesures mises en place pour les augmentations générales et individuelles

*Abandon de la tranche 40 000 à 55 000 € (mise en place en 2023) et revalorisation du seuil d’individualisation de 55 000 à 60 000 € soit + 9 %.

Bon à savoir : 1 % d’augmentation de masse salariale = 10 000 000 €.


UNE REVALORISATION DE 1 700 € DU SALAIRE MINIMUM ANNUEL COVÉA, DES CLASSES 1 À 7

Aujourd’hui, le Revenu Minimum Annuel, RMA, de la Convention Collective Assurance, est trop modestement revalorisé dans le contexte inflationniste.

C’est pourquoi le SMA Covéa, minimum de salaire dans chaque classe, doit rester attractif sur le marché de l’emploi pour les futures embauches et permettre de revaloriser les salaires les plus bas.

Tableau du SMA actuel et du SMA revalorisé, selon la classe (de 1 à 7)

LA CRÉATION D’UNE « PRIME DE FIDÉLITÉ »

Pour éviter un tassement des salaires entre les plus anciens d’entre nous et les nouveaux entrants, la fidélité des salariés au Groupe doit être récompensée par une prime forfaitaire évolutive versée tous les 5 ans :

Tableau des primes de fidélité selon l'ancienneté dans le Groupe

NOS AUTRES REVENDICATIONS

PRIMES VACANCES

Portée à 70 % du salaire mensuel avec un minimum de 1 650 € (minimum de 1 550 € jamais revu depuis 2018, plus de 55 % des salariés sont concernés), + 100 €.

TICKETS RESTAURANT

Revalorisation à 11,52 €, la participation de l’employeur passerait de 5,10 € à 6,91 €.

INDEMNITÉS TÉLÉTRAVAIL

• Télétravail régulier : de 15 à 20 € par mois pour 1 jour et de 30 à 40 € par mois pour 2 jours.

• Télétravail flexible : de 3 à 3,50 € par jour.

PRIME TRANSPORT

Reconduction des 100 € pour les salariés utilisant leur véhicule et ne bénéficiant pas de la prise en charge des abonnements transports en commun.

FONDS DE PENSION

Versement d’1 % du salaire brut annuel par l’employeur pour les salariés de Fidélia, chaque année, comme pour les autres salariés du Groupe.

INDEMNITÉS DES TRANSPORTS PUBLICS

Pour rappel : la prise en charge par l’employeur des abonnements transports publics à hauteur de 75 % a été obtenue par la CFDT à durée indéterminée.

Cependant, une question subsiste sur la reconduction par le gouvernement du dispositif d’exonération sociale de 50 % à 75 % pour 2024.

MAUVAISE NOUVELLE POUR LA PRIME DE PARTAGE DE LA VALEUR : PLUS AUCUN AVANTAGE FISCAL ET SOCIAL !

Cette prime n’a donc plus d’attrait. En effet, la fin des avantages fiscaux pour les salariés (exonération fiscale pour les salaires < à 3 SMIC) et sociaux pour l’entreprise rend cette prime beaucoup moins attractive.

La CFDT ne demandera pas cette prime et préfère obtenir des augmentations de salaires dignes de ce nom pour tous, pérennes dans le temps et dans votre porte-monnaie.

Vos négociateurs CFDT sont dans les starting-blocks pour défendre votre pouvoir d’achat.

PROCHAINE NAO SALAIRES LE 20 DÉCEMBRE.

attention

LA CFDT S’EST INSURGÉE SUR CETTE DATE TROP LOINTAINE ET RÉCLAME UNE RÉUNION SOUS 15 JOURS.

Tous vos élus restent à votre écoute et n’hésitez pas à partager avec nous.

Nous ne manquerons pas de revenir vers vous tout au long de ces négociations sur les canaux habituels : tract, site internet www.cfdtcovea.fr et réseaux sociaux Instagram, Facebook et LinkedIn.