Skip to main content

L’Actualité du CSEE LEVALLOIS • Juin 2024


CSE Extra sur la présentation des comptes de votre CSE

En 2023, le budget consacré à toutes les activités du CSE a progressé de 17 % par rapport à 2022. Ce sont donc des prestations plus importantes dont vous avez bénéficié, sous l’impulsion de vos élus CFDT.

Actualités Sociales et Culturelles (ASC)

Votre CSE a mis un terme au partenariat avec Skilleos et Youscribe et le contrat se terminera d’ici au 31 octobre 2024.

La commission ASC va chercher un nouveau partenaire pour l’année 2025.

Encore une bonne nouvelle pour TOUS avant les
vacances ! Le CSEE vous offre une dotation Culture exceptionnelle de 50€ sur votre Carte Visa UP One. Elle sera versée automatiquement le 5 juillet sans condition d’attribution.

Désignation d’un nouveau Représentant de Proximité

sebastien savary

L’Activité de la Direction Indemnisation (DI)

khansa mercou

La DI s’est fixé une cible de joignabilité de 80 % pour 2024.

Ces indicateurs sont fragiles compte tenu des évènements climatiques. 2024 connait pour le moment plus de fréquence sinistres.

Les éléments chiffrés, comme les courbes et les diagrammes qui nous sont présentés témoignent de la convergence des ouvertures de dossiers sinistres tant en Auto qu’en HB, ce qui n’était pas la tendance passée.

De plus, les stocks s’amoindrissent de façon bien plus conséquente en Auto et stagnent en HB.

Constat que la CFDT avait déjà relaté à la suite de ses visites, aux nombreux et différents échanges avec nos collègues des CG sur la nécessité de rééquilibrer les effectifs alloués en IARD par rapport au domaine auto.

Fort de ces constats, et au regard du projet qui nous a été fait en Information Consultation lors de ce CSE, projet visant d’une part à la création d’un 3è groupe GRC au CG de Douai, ainsi qu’un 2nd poste d’ATS et d’un poste de manager de groupe et d’autre part la pérennisation d’un groupe d’aide lors d’évènements d’ampleur n’impactant QUE l’IRD (et pas l’auto) afin d’allouer 1 gestionnaire auto par CG (c’est-à-dire 14 personnes) au bénéfice de l’IRD. Nous nous sommes assurés auprès de la direction que cette aide ne sera pas fractionnée en heures ou en ½ journée. La réponse qui nous a été faite est que cette aide sera bien consacrée au minimum sur 1 journée, voire 3 jours selon les besoins.


Depuis le 3 juin et jusqu’au 30 septembre, fermeture des lignes DST IRD à 17h00. Cela dégage ainsi plus d’effectifs en SST sur d’autres tranches horaires.

L’Activité de la Direction de l’Assurance Vie (DAV)

eric lemasson

L’année démarre plutôt bien, au-delà des attendus (+ 13 % v/s 2023) et montre une avance sur tous les critères (sauf Prévoyance).

Le premier trimestre est remarquable en termes d’activité et de transformation des résultats. Avril et mai ont suivi sur la lancée malgré les CP et les formations PER.

Les formations PER sont en cours et ont donc un impact sur le PDM. Les résultats sont très bons avec une activité iso à 2023 et davantage de bilans patrimoniaux permettent une meilleure transformation. Le marché d’assurance emprunteur est plus complexe début 2024 et n’est pas compensée par les autres produits de la gamme.


Nous alertons sur la formation des CEC qui sera dispensée par les DA et sur 1h00 de RH.

L’Activité de la Direction Du Développement (DDEV)

Les soldes nets auto et habitation sont au-delà des objectifs annuels.

Le 2 roues est en recul, notamment par l’obligation légale de résilier les fauteuils roulants motorisés, qui ne peuvent plus être assurés sur un contrat 2 roues.

L’AF GAV est fragile : les sociétaires font des arbitrages budgétaires. La DDEV n’est pas forcément favorable à un plan d’action particulier et une action de défense de portefeuille est en cours. D’autres journées booster vont être planifiées d’ici la fin d’année.

La joignabilité est bonne : 83,9 pour cible à 80.

La note de satisfaction est de 9 aussi bien en agences qu’en CCC. La DDEV réaffirme sa volonté de faire du business mais pas à n’importe quel prix.

Moins de matière HB arrive aux CDI dans les CCC par rapport aux CDD. La DDEV ne veut pas changer ce principe qui, selon elle, fonctionne compte tenu de ce qui s’est fait en 2023. Nous avons demandé que la situation soit revue par soucis d’équité.

La DDEV échange tous les mois sur les taux d’admin (temps entre chaque appel dans les CCC), l’idée étant d’être en dessous de la moyenne du taux (4 %). Il n’y a pas de norme fixée et pas de volonté d’animer sur ce point.


Eléments Chiffrés