Skip to main content

L’Actualité du CSE Central du 22 Mai 2024

Présentation de la
politique financière 2024

À fin avril, la reprise de l’économie mondiale est stable, assez lente mais variable selon les zones (en zone euro la croissance attendue est à 0,24 en 2024).

Après un pic en 2022, l’inflation diminue partout dans le monde. Les dernières tenances fin avril sont bonnes (2,4 % en France) malgré des disparités selon les pays.

Une première baisse des taux d’intérêt à court terme est attendue par les marchés financiers. Le marché des actions continue à progresser (depuis le début d’année le CAC 40 a progressé de 8 %).

Les évènements mondiaux ces derniers mois n’ont pas engendré de baisse significative sur les marchés même si un impact futur ne peut être présagé.

Covéa achète un certain nombre d’actions et prend des positions tactiques. Certains secteurs d’activité (tabac, armes controversées, charbon à usage thermique, pétrole et gaz non conventionnels) sont exclus des investissements. Trois vagues de cessions d’actifs sur début 2024 ont déjà permis de dégager des plus-values.

Point d’étape sur le
programme CARE

À fin avril 2024 :

le taux maladie cumulé est à 5,1 % (- 0,3 points par rapport à 2023). Le nombre d’arrêt moyen par salarié absent baisse légèrement.

10,6 %

des salariés absents ont eu au moins 3 arrêts maladie
(11,8 % en 2023).

L’évolution de ces indicateurs est donc positive mais encore fragile.  Covéa se situe dans les tendances du secteur : c’est une bonne nouvelle, compte tenu de l’impact que l’évolution de l’absentéisme pourrait avoir sur l’abondement du PEG / PEE MAAF en 2025.

Information sur une nouvelle expérimentation
PACT chez GMF

Une nouvelle expérimentation va être mise en place pour les Agences GMF de la DR Paris, à partir du mois de juin.
Il s’agit de proposer un nouveau média de RDV en agence dans le cadre de l’omnicanal existant : le RDV Visio.

Cette expérimentation répond aux problématiques suivantes : la proximité des agences parisiennes avec leurs sociétaires, le problème de RDV non honorés et la période des JO.
Seule l’agence pourra prendre des RDV Visio.
A date, il n’est pas prévu d’extension du travail à domicile pour l’ensemble des collaborateurs des agences : l’agence demeure un lieu physique pour les sociétaires.

Un point de situation sera fait au CSEC de juillet.

Point de situation
MMA

Les marchés pro et entreprise font l’objet d’un plan de redressement pour un retour à la rentabilité :

Amélioration des résultats techniques (sélection, tarif…) par une politique tarifaire adaptée aux risques.

Résiliation des contrats en portefeuille
sur certains marchés identifiés qui ne pourraient pas être ramenés à l’équilibre.

MMA revient à des fondamentaux nécessaires pour améliorer le résultat. L’exposition aux sinistres très graves doit être limitée.

Point sur la charte des
frais professionnels et les véhicules de fonction

En 2023, la flotte de Covéa compte 1072 véhicules. Les véhicules diésel ne peuvent plus être commandés. Le rejet moyen de CO2/km est de 89 g/km (-10 % par rapport à 2022), pour une moyenne de 103 g/km en France en 2022.

Covéa est en phase avec les attentes de la loi LOM avec 66 % de commandes de véhicules hybrides rechargeables ou électriques en 2023 (la loi prévoyant un minimum de 20 % en 2024).

La Direction propose des prolongations de certains contrats de 2021 (à 0,29 €/km) avantageux pour les salariés et Covéa. Actuellement, 3 tarifs existent selon le véhicule l’utilisation à titre privée.
La Direction n’accepte pas que les véhicules de fonction soient utilisés pour du Blablacar dans le cadre privé et professionnel.

Rendus d’avis de
vos élus CFDT

Projet de passage en NET des équipes de Covéa Immobilier sur le site de TIVOLI :

TIVOLI est le cœur du réacteur décisionnel et il nous semble important de libérer des espaces pour permettre son accès au plus grand nombre, afin de participer aux prises de décision. Pendant la période des travaux avec la gêne occasionnée, notre demande d’accès à une journée de télétravail par semaine, pour les salariés impactés et non éligibles au télétravail a été refusé.

Projet de déploiement d’ECLA au sein de la Direction du Développement MAAF :

Si la CFDT ne peut que saluer le travail effectué par la DSIN, ainsi que le travail de toutes les Directions métiers embarquées dans ce projet, elle reste toutefois inquiète quant au déploiement terrain et notamment à la pression que pourrait subir les équipes afin d’obtenir des résultats rapides au détriment de l’appropriation de ce nouveau CRM.

De plus, l’outil ne semble pas adapté aux populations itinérantes et comporte de fortes incidences sur le quotidien et l’organisation des réseaux.