Skip to main content

Fermeture du Centre de Contact Client (CCC) d’Ermont

Rendu d’avis de vos élus CFDT à la réunion du CSEE Extra du 20 Février 2024

La Direction a salué les résultats de la GMF en 2023 (avec une vigilance portée sur les ratios combinés) et ceux des CCC, tant au niveau de l’apport commercial que de la joignabilité et de la satisfaction client. Le CCC d’Ermont fait même figure de très bon élève.

Comment, après avoir reçu tant de louanges sous différentes formes, une telle situation peut-elle mener à une telle réflexion, pour ne pas dire décision ?

Voici les 3 raisons invoquées par la Direction.

Des difficultés de recrutement

Malgré les campagnes de recrutement répétées depuis 2018, l’objectif de 75 CDI n’a jamais été atteint : il en manque une quarantaine. La Direction avance le manque de candidats ou de candidatures de qualité.

Un turnover élevé

Les salariés ayant quitté le CCC sont pourtant restés dans le Groupe. La proportion de CDD transformée en CDI est nettement plus faible que dans les autres CCC.

840 m2 sous occupés : les frais généraux sont démasqués !

Pour la Direction, il n’est pas possible de conserver l’équipe dans un autre local, même plus petit. Cela ne règlerait pas les problèmes d’organisations et d’amplitudes de travail. D’ailleurs le coût de l’immobilier s’est vite invité dans le débat. À travers cette présentation, il ressort que le véritable enjeu de la fermeture du CCC d’Ermont, c’est l’activité sur site et la maîtrise des frais généraux.

Dans le support présenté par la Direction, nous pouvons lire : « le coût de l’immobilier pour la marque GMF est important : une surface de 840 m² sous-occupée, en inadéquation avec le bon équilibre économique de l’activité du CCC. »

Nous y voilà, la réduction des frais généraux est l’une des deux priorités du Plan Prévisionnel Stratégique et Social (PPSS) du Groupe. 

La fermeture du CCC d’Ermont nous rappelle le mauvais souvenir des déménagements des équipes de la Direction Marketing Communication Partenariat et celles de la Direction Performance Omnicanal Transformation d’Ermont vers Levallois en 2022. Nous avions dénoncé ces projets !

Lors du prochain Comité Social Économique Central, une présentation du schéma directeur immobilier sera faite. Vos élus CFDT interrogeront la Direction pour savoir si la réflexion ou la décision de se séparer d’un des bâtiments d’Ermont est d’actualité.

32 de nos collègues pâtissent d’ores et déjà de cette situation. Les considérations économiques, stratégiques ou organisationnelles ne devraient normalement pas prévaloir sur les personnes. 

Les impacts humains sont significatifs : changements de lieu de travail et d’environnement, de collègues, de hiérarchie ; équilibre vie privée/professionnelle bouleversé ; adaptation à de nouveaux modes de travail et de nouvelles pratiques…

Nous désapprouvons catégoriquement cette décision unilatérale de l’employeur qui nous impose cette fermeture de site. 

Nous ne nous contenterons pas d’être dans la contestation mais nous vous devons d’être source de propositions et de veiller à ce que l’ensemble des dispositions rendues possibles grâce à la négociation et la signature de l’accord GPEC par la CFDT et par les Organisations Syndicales responsables soient pleinement profitables à nos collègues. 

Sans l’accord GPEC et les modalités du chapitre 6 sur la mobilité contrainte, dénoncé avec vigueur par certains, et bien la situation de nos collègues du CCC d’Ermont serait pire !

La CFDT a déjà obtenu certaines avancées individuelles et nous continuerons d’accompagner au mieux durant cette épreuve.

La CFDT rend un AVIS DÉFAVORABLE à ce projet de fermeture du CCC d’Ermont