Skip to main content

« Entre – Nous » CSSCTE – 21 SEPTEMBRE 2020

Secrétaire CSSCTE: Laurence FOUCAULT

Membre : Marieme BOUSSO-GALLIZIOLI

N’hésitez pas à nous faire remonter vos questions

DÉCLARATION COMMUNE DES MEMBRES DE LA CSSCTE DU CSEE LEVALLOIS

L’évolution de la crise sanitaire impose la mise en place de nouvelles mesures très régulièrement et très rapidement.

COVEA n’échappe pas aux difficultés engendrées, avec des impacts forts et différents selon les métiers et les sites. 
Les décisions prises par COVEA, et relayées  par les Directions, ont  parfois été appliquées de manières hétérogènes

Pour exemple, le retour des salariés en agence après déconfinement, l’obligation de demander aux Sociétaires de porter le masque avant les dispositions légales, demande de retour sur site de certains salariés en situation de personne  « vulnérable » dès juillet, dotation de matériel sanitaire là encore hétérogène, ou encore les informations contradictoires sur la poursuite ou non du télétravail …

À ce jour, la communication reste perfectible et donne parfois lieu  à interprétation, voire incompréhension. Les outils, tels qu’One-net, ou WORKPLACE, ne peuvent que trop peu être consultés par les collaborateurs faute de temps.
Dans un souci d’efficacité, de clarté et d’homogénéité, la Commission Santé Sécurité et Conditions de Travail (CSSCTE) Etablissement Levallois demande à la Direction d’adresser à chaque salarié, par messagerie électronique, les procédures et informations liés à la sécurité et aux conditions de travail relevant de son périmètre.  

Merci d’accorder une attention toute particulière à cette demande.


QUESTIONS INDEMNISATION

Point sur service SDH Levallois suite à notre alerte et DGI. Quels moyens ont été mis en œuvre pour soulager la charge de travail des collaborateurs. Où en est le recrutement ?

Depuis 3 ans, pouvez-vous nous communiquer l’état du nombre de collaborateurs qui sont venus dans ce service et le nombre de départ sous forme de tableau par exemple ?

  • Effectifs 2020 ; arrivée de 7 collaborateurs et départ de 4.
  • Aujourd’hui 12 collaborateurs (+1 gestionnaire détaché)  avec 7 salariés en montée de compétences.
  • La direction va s’assurer que la charge de chaque collaborateur soit normale. Au  niveau des stocks, 1 mesure a été prise de l’accessibilité au service de 14 à 17 h pour avoir une partie gestion le matin.
  • Depuis le 16 septembre : démarche d’amélioration apprenante : réunion avec les salariés  + impact des dossiers sécheresse vers les Centres de Gestions.

Les élus s’étonnent du nombre de départ avec des personnes arrivantes non complètement formées. Face à cette situation quel est le plan de formation mis en place  pour les salariés afin d’éviter à nouveau  des départs et pouvoir stabiliser les effectifs?
La direction évoque la démarche d’amélioration continue apprenante et nous fera un retour plus précis car elle n’a pas les éléments en séance.

Point sur le CG Noisy suite aux problèmes d’effectifs et le départ de 5 salariés sur 8 nouveaux embauchés dans l’atelier d’aide DSI/CG.

L’effectif est de 15 CDD et 1 recrutement est en attente.

Point sur les déménagements des CG de Besançon, Douai et Nantes.

  • Besançon : réfection du site avec recherche d’un site temporaire pour accueillir les équipes durant les travaux. Echéance 2021
  • Douai : Déménagement annoncé, une information/ visibilité sera donnée aux collaborateurs avant la fin de l’année sur ce sujet.
  • Nantes : Aujourd’hui, toujours en recherche d’un site qui correspond au cahier des charges.

QUESTIONS DÉVELOPPEMENT

Point sur la zone de Montpellier 1 an après notre alerte.

La situation est apaisée et un travail de fond est fait en continu.
La secrétaire confirme que la situation va mieux avec l’arrivée du nouveau RCT.
Les élus demandent à la direction une vigilance dans le temps quant à cette agglomération

Point sur le futur déménagement des CCC de Marseille et Lyon.

  • Lyon : C’est un immeuble de bureaux COVEA. Le déménagement du CCC est prévu en mars 2021.
  • Marseille : Sujet toujours d’actualité.

Agence d’Evreux : La Directrice d’Agence part à la retraite dans 4 semaines. Quid de son remplacement ?

Les entretiens de recrutement sont finalisés. Une communication partira prochainement en région.


QUESTIONS COVID

Personnes en situation de vulnérabilité : merci de nous communiquer un état par direction relevant du CSEE Levallois au 31/08/2020, avec :

Nombre de salariés vulnérables déclarés auprès de PREVRISK :
En août 1480 salariés sur COVEA dont 380 sur  GMF. 
À date 183 salariés COVEA dont 55 sur  GMF.

Nombre de salariés accompagnants de personne vulnérable :
La prévention n’a pas les données cela n’était pas mentionné sur le certificat médical.

Nombre de salariés personnes vulnérables ou accompagnants de personnes vulnérables, en situation de télétravail par direction relevant du CSEE :
Idem, la Prévention n’a pas les données.

Les élus précisent que la majorité des salariés vulnérables étaient déjà en télétravail. La direction aurait pu continuer en ce sens. La position de la Direction de les faire revenir a été très mal vécue par ces salariés.
La Direction précise que c’est une position Groupe et que la Direction se cale sur les textes législatifs.

 Nombre de personnes relevant de notre CSEE présentant les pathologies lourdes au 14/09/2020.

La Prévention n’a pas les données à cause du secret médical mais par ricochet les 55 personnes déclarées depuis le décret sont concernées.

La direction pourrait-elle établir une cartographie des cas COVID avérés par directions relevant du CSEE Levallois.

Les élus demandent quels sont les processus lorsqu’il y a des cas avérés.

Prévention : C’est au cas par cas en tenant compte du nombre de cas sur site. 2 cas amènent une prise de contact avec l’ARS.
Globalement, le salarié positif est mis en septaine et suivi  des préconisations du médecin traitant,  puis recherche des cas contacts.
Les cas contacts sont placés à l’isolement durant 7 jours (télétravail ou arrêt). Un test doit être réalisé à l’issue de la septaine.

DROM : point sur la situation post fin d’alerte COVID. Quelles conditions de réception des sociétaires dans les agences des DROM en zone rouge.

Agences ouvertes normalement comme en métropole sauf guyane (état d’urgence).
Mise en garde des élus sur le fait que les DOM n’ont pas la capacité hospitalière de la Métropole et que la Direction aurait pu gérer l’ensemble de ces départements comme la Guyane.

Le port du masque toute la journée pour les salariés travaillant dans des services en relation clientèle avec une fréquence importante (CCC, CG, etc.) est compliqué.

La Direction rappelle que ces questions ont été traitées en CSEC, et les mesures gouvernementales s’appliquent

a) Des temps de pause supplémentaires sont-ils à l’étude pour compenser ces désagréments ?
Les pauses courtes limitent la possibilité de se contaminer. Le risque c’est de retirer le masque pendant les pauses.

b) Quelles mesures prises pour éviter la prise des transports en commun ?
Chaque direction s’organise avec 2 jours de télétravail voire plus.

c) Qu’en est-il du télétravail ? d. En cas de fermeture de classes et/ou Écoles : quelles dispositions seront prises ?
En attente du décret non paru. En attendant pose de congés ou JATT.
Les élus redemandent plus de souplesse sur le télétravail pour les populations  des agences, CCC et CG. Il convient de se rapprocher de son manager et RH.