Skip to main content

Auteur/autrice : LAETITIA

L’Actualité du CSE Central du 3 et 4 Juillet 2024

Points d’étape sur
Le programme PACT

Les 6 expérimentations du programme PACT ont été présentées au CSEC en juin 2023. L’objectif est de tester de nouvelles organisations du travail afin de mesurer leurs effets sur l’engagement des salariés, l’absentéisme et la satisfaction clients à la GMF et à la MAAF.

1. Bilan sur l’expérimentation des horaires individualisés en CG AUTO GMF.

78 % des collaborateurs et 97 % des managers concernés sont très satisfaits. L’utilisation de la Bourse à l’échange varie selon les CG.
L’ensemble des indicateurs suivis est bon, que ce soit l’absentéisme, la satisfaction client, la joignabilité ou le niveau des stocks.


2. Bilan sur le test de « Travail depuis le domicile » des Directeurs d’Agence GMF.

Bilan de la direction : les écarts de RDV et le pilier commercial du samedi ne sont pas significatifs, que le DA soit présent ou pas.
Au niveau de la satisfaction client, la direction n’a pas pu conclure sur cet item dans le cadre de cette expérimentation.
Pour la direction, les DA ne sont pas favorables à cette expérimentation, n’arrivant pas à trouver leurs marques dans l’organisation du travail.
La direction suspend cette expérimentation, qu’elle juge insatisfaisante. Elle va faire un bilan et regarder ce qu’elle peut proposer et améliorer par la suite.

La DDEV se dit prête à réfléchir à une nouvelle expérimentation en lien avec les attentes de la CFDT.


3. Bilan sur le test d’un assouplissement des quotas de pose des congés au sein de la DI MAAF en période estivale et à Noël.

Les indicateurs sont bons, notamment la joignabilité et le taux d’absentéisme, malgré la fluctuation de l’activité.

La Direction va donc prolonger le test sur l’été. Un bilan définitif sera tiré en fin de saison estivale pour une généralisation possible à partir d’octobre.


4. Expérimentation concernant les horaires individualisés dans les Centres Matériel Auto (CMA), Indemnisation (CMI) et Corporels Auto (CCA).

Les indicateurs KPI suivis sont globalement bons, sauf la satisfaction client qui est en léger retrait (à cause d’une clôture massive de dossiers en début d’année, les niveaux devant s’équilibrer par la suite)

Ces tests connaissent un vrai engouement aussi bien des salariés que des managers. Pour ces derniers, l’autonomie et la responsabilisation sont au cœur de la réussite de ces tests.

La direction va mieux accompagner la livraison des plannings pour donner du sens à la temporalité de l’activité.


5. Point d’étape sur les expérimentations dans les agences MAAF.

7 tests d’horaires sont en cours actuellement pendant un an, jusqu’en février 2025, sauf problème d’effectif rencontré par l’agence en cours de test.

Pour la CFDT, ces tests doivent donner de l’attractivité aux agences et contribuer à un meilleur équilibre vie privée/pro.
Le test d’ouverture 5/7 jours est celui qui remporte le plus de retours positifs.
Les agences ne vont pas bien actuellement et la direction communique des messages d’une mauvaise manière aux équipes sur les résultats commerciaux.


6. Point d’étape du test d’une évolution d’organisation de l’amplitude du temps de travail au sein du DCRC MAAF.

Les retours des salariés était très positifs, notamment sur l’équilibre vie privée/pro. La joignabilité clients s’est améliorée. Les impacts les plus mitigés concernent la productivité (loi de démarchage téléphonique) qui a été difficilement mesurable. Ce test a donc été poursuivi pour faire un comparatif jusqu’en 2025.
La direction a besoin d’éléments économiques pour la confirmer dans l’intérêt de ce test.

Point sur
la Cybersécurité

La menace cyber nous menace tous, aussi bien sur le plan professionnel que personnel.
Chez Covéa, chaque mois :

15 millions de
connexions bloquées

8 millions de mails bloqués

2 990 virus bloqués par
les serveurs Covéa

Les mesures de sécurité peuvent paraître contraignantes mais sont indispensables : toute information fournie à une entreprise, quelle que soit le mode de communication, est stockée sur le Système d’Information (SI) et représente un risque de piratage.

Le premier bouclier de la cybersécurité ce sont les salariés. Des formations et des exercices de phishing sont mis en place pour sensibiliser et acculturer aux bonnes pratiques à adopter.
Les sociétaires sont également informés et des services de signalements ont été déployés.

Une cellule de gestion de crise renforce le dispositif de cybersécurité.

Covéa va préconiser que chaque soir pendant la période estivale, l’ensemble des collaborateurs rentre chez eux avec leur PC portable.
Les PC portables professionnels doivent rester sous surveillance des salariés.

Le site cybermalveillance.gouv.fr a pour missions d’assister les particuliers, les entreprises, les associations, les collectivités et les administrations victimes de cyber malveillance, de les informer sur les menaces numériques et les moyens de s’en protéger.

En bref,
les autres sujets d’actualité de votre CSEC

Passage de la flamme à Ermont avec le dispositif de TLT

La CFDT avait revendiqué et vient d’obtenir de la direction que du Télétravail soit octroyé à tous les salariés éligibles pour le passage de la flamme olympique, le 19 juillet.
De plus, ceux qui ne le sont pas pourront arriver à 7h00 et repartir à 13h00. Le temps de travail non effectué sera compensé ultérieurement.

Point sur le site d’Ermont

Le projet présenté vise à regrouper les équipes de Cap Vert et de Bali sur le seul bâtiment de Cap Vert afin de regrouper les équipes par direction pour optimiser l’occupation du site. Ce projet NET doit être finalisé avant la fin du bail de Bali qui arrive à échéance le 01/07/2025.
L’accès au RIE sur Bali sera maintenu, un réfectoire sera créé sur Cap Vert. La direction prévoit également, selon les besoins, de louer des places de parking supplémentaire au parking Effia.

Présentation de l’outil Transmed

Cet outil permettra de gérer les échanges de données entre les médecins corporels (800) et les gestionnaires corporels. Le déploiement se fera par lot avec la MAAF en novembre 2024, MMA en juin 2025 et enfin GMF en sept 2025.

Réorganisation de la Direction Immobilier Exploitation

Les équipes seront dorénavant définies par typologie (Sites Centraux et Sites régionaux) et non plus par marque. Les équipes des bureaux d’étude passeront de 3 à 2 ; un des manager sera repositionné sur un poste réservé.

Accord Télétravail 2025-2027 – De nouvelles avancées dans un contexte difficile

Malgré un contexte tendu où le télétravail recule dans de nombreuses entreprises, la CFDT a négocié pour obtenir un nouvel accord Télétravail 2025-2027 digne de ce nom.

Découvrons ensemble les résultats de la négociation que nous avons menée pour vous.

* pour les télétravailleurs et les salariés éligibles au télétravail.

1 jour de télétravail supplémentaire par semaine.

• Modification temporaire, en cours d’année, du 2nd lieu de télétravail possible, si celui-ci avait été déclaré.

• Possibilité d’accorder des jours de télétravail occasionnel à hauteur de 3 jours par semaine le temps nécessaire (télétravail régulier ou flexible)

Le télétravail peut être préconisé par le Médecin du Travail ou une solution alternative peut être trouvée si les conditions d’accès au télétravail ne sont pas remplies.

Il s’applique à tous les salariés éligibles ou non au télétravail, sous condition d’être équipés du matériel nécessaire, en cas de circonstances exceptionnelles ou de force majeure (pandémie, épidémie, catnat ou attentat rendant impossible tout ou partie de l’activité sur un ou plusieurs site(s), intempéries avec une interdiction de circuler par arrêté préfectoral, grève entraînant des perturbations importantes des transports en commun ou affectant de manière durable et significative la circulation…)

Tous les salariés itinérants, auront par principe, accès au travail nomade. En cas de refus du manager, il devra échanger avec le salarié et motiver sa réponse.

Une victoire de la CFDT avec la création d’une formule de Télétravail Hybride : pour les CAREF expérimentation sur l’année 2025 d’une formule de 2 jours de télétravail régulier par semaine + une enveloppe de 30 jours de télétravail flexible. En cas de bilan positif, cette formule hybride sera généralisée dès 2026.

La CFDT a mis tout en œuvre pour que vous conserviez vos dispositifs. 

Cependant, en cas de dégradation de la performance et / ou du taux d’absentéisme, les signataires de l’accord seraient réunis pour discuter des suites à donner.  

Maintien du dispositif de 5 samedis télétravaillables hors quota. Refus de la Direction d’accéder à notre demande d’augmenter l’enveloppe à 10 samedis / an ou de pouvoir les fractionner en demi-journées.

En cas de jour férié, réunion, formation, nécessité de services, le télétravail peut être déplacé (semaine précédente, en cours ou suivante ou les 2 suivantes pour les formules à 2 jours), sur validation du manager.

Possibilité d’un entretien à 3 mois sur demande du salarié ou du manager.

Récupération possible à la place de la pose d’un congé.

Ce point fait partie de la négociation Qualité de Vie et Conditions de Travail en cours.

L’Actualité du CSEE LEVALLOIS • Juin 2024


CSE Extra sur la présentation des comptes de votre CSE

En 2023, le budget consacré à toutes les activités du CSE a progressé de 17 % par rapport à 2022. Ce sont donc des prestations plus importantes dont vous avez bénéficié, sous l’impulsion de vos élus CFDT.

Actualités Sociales et Culturelles (ASC)

Votre CSE a mis un terme au partenariat avec Skilleos et Youscribe et le contrat se terminera d’ici au 31 octobre 2024.

La commission ASC va chercher un nouveau partenaire pour l’année 2025.

Encore une bonne nouvelle pour TOUS avant les
vacances ! Le CSEE vous offre une dotation Culture exceptionnelle de 50€ sur votre Carte Visa UP One. Elle sera versée automatiquement le 5 juillet sans condition d’attribution.

Désignation d’un nouveau Représentant de Proximité

sebastien savary

L’Activité de la Direction Indemnisation (DI)

khansa mercou

La DI s’est fixé une cible de joignabilité de 80 % pour 2024.

Ces indicateurs sont fragiles compte tenu des évènements climatiques. 2024 connait pour le moment plus de fréquence sinistres.

Les éléments chiffrés, comme les courbes et les diagrammes qui nous sont présentés témoignent de la convergence des ouvertures de dossiers sinistres tant en Auto qu’en HB, ce qui n’était pas la tendance passée.

De plus, les stocks s’amoindrissent de façon bien plus conséquente en Auto et stagnent en HB.

Constat que la CFDT avait déjà relaté à la suite de ses visites, aux nombreux et différents échanges avec nos collègues des CG sur la nécessité de rééquilibrer les effectifs alloués en IARD par rapport au domaine auto.

Fort de ces constats, et au regard du projet qui nous a été fait en Information Consultation lors de ce CSE, projet visant d’une part à la création d’un 3è groupe GRC au CG de Douai, ainsi qu’un 2nd poste d’ATS et d’un poste de manager de groupe et d’autre part la pérennisation d’un groupe d’aide lors d’évènements d’ampleur n’impactant QUE l’IRD (et pas l’auto) afin d’allouer 1 gestionnaire auto par CG (c’est-à-dire 14 personnes) au bénéfice de l’IRD. Nous nous sommes assurés auprès de la direction que cette aide ne sera pas fractionnée en heures ou en ½ journée. La réponse qui nous a été faite est que cette aide sera bien consacrée au minimum sur 1 journée, voire 3 jours selon les besoins.


Depuis le 3 juin et jusqu’au 30 septembre, fermeture des lignes DST IRD à 17h00. Cela dégage ainsi plus d’effectifs en SST sur d’autres tranches horaires.

L’Activité de la Direction de l’Assurance Vie (DAV)

eric lemasson

L’année démarre plutôt bien, au-delà des attendus (+ 13 % v/s 2023) et montre une avance sur tous les critères (sauf Prévoyance).

Le premier trimestre est remarquable en termes d’activité et de transformation des résultats. Avril et mai ont suivi sur la lancée malgré les CP et les formations PER.

Les formations PER sont en cours et ont donc un impact sur le PDM. Les résultats sont très bons avec une activité iso à 2023 et davantage de bilans patrimoniaux permettent une meilleure transformation. Le marché d’assurance emprunteur est plus complexe début 2024 et n’est pas compensée par les autres produits de la gamme.


Nous alertons sur la formation des CEC qui sera dispensée par les DA et sur 1h00 de RH.

L’Activité de la Direction Du Développement (DDEV)

Les soldes nets auto et habitation sont au-delà des objectifs annuels.

Le 2 roues est en recul, notamment par l’obligation légale de résilier les fauteuils roulants motorisés, qui ne peuvent plus être assurés sur un contrat 2 roues.

L’AF GAV est fragile : les sociétaires font des arbitrages budgétaires. La DDEV n’est pas forcément favorable à un plan d’action particulier et une action de défense de portefeuille est en cours. D’autres journées booster vont être planifiées d’ici la fin d’année.

La joignabilité est bonne : 83,9 pour cible à 80.

La note de satisfaction est de 9 aussi bien en agences qu’en CCC. La DDEV réaffirme sa volonté de faire du business mais pas à n’importe quel prix.

Moins de matière HB arrive aux CDI dans les CCC par rapport aux CDD. La DDEV ne veut pas changer ce principe qui, selon elle, fonctionne compte tenu de ce qui s’est fait en 2023. Nous avons demandé que la situation soit revue par soucis d’équité.

La DDEV échange tous les mois sur les taux d’admin (temps entre chaque appel dans les CCC), l’idée étant d’être en dessous de la moyenne du taux (4 %). Il n’y a pas de norme fixée et pas de volonté d’animer sur ce point.


Eléments Chiffrés

ÉLECTIONS PARTIELLES D’UN ADMINISTRATEUR SALARIÉ ET DE SON SUPPLÉANT AU CONSEIL D’ADMINISTRATION – COLLÈGE EMPLOYÉ

JE VOTE EN LIGNE
DU LUNDI 17 JUIN 2024 AU JEUDI 27 JUIN 2024 !

POURQUOI CES ÉLECTIONS PARTIELLES ?

Du fait du départ de l’entreprise du salarié élu titulaire, ainsi que de son remplaçant, le Collège Non Cadres n’est plus représenté !

Vous êtes donc amené à voter du 17 au 27 juin pour remplacer l’administrateur salarié et son suppléant.

Votre vote est primordial dans la mesure où votre quotidien de salarié est directement impacté par les décisions du Conseil d’Administration.

QUEL EST LE RÔLE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION ?

C’est l’organe dirigeant de MAAF Assurances. Toutes les décisions importantes comme la stratégie, les orientations et l’avenir des activités sont présentées et votées lors de ce Conseil d’Administration.

Celui-ci est composé d’administrateurs élus lors de l’Assemblée Générale et de deux représentants des salariés pour lesquels vous votez aujourd’hui.

L’ADMINISTRATEUR SALARIÉ, VOTRE VOIX AUPRÈS DE LA DIRECTION

L’administrateur salarié a les mêmes pouvoirs que les autres administrateurs et vote sur tous les projets qui sont présentés au conseil.

VOTER CFDT, C’EST FAIRE LE CHOIX DE DEUX CANDIDATS EMPLOYÉS EXPÉRIMENTÉS, COMPÉTENTS ET ENGAGÉS

La CFDT vous propose des candidats dont l’expérience professionnelle et la connaissance de l’entreprise, des missions supports et de tous les réseaux sont aujourd’hui démontrées.

En toute liberté, ils prendront la parole, pour défendre vos intérêts et vous rendre compte de leurs actions.

“Au cœur de la relation client depuis 20 ans, j’ai assisté, d’abord au sein du DCRC, puis dans le réseau agence, aux changements stratégiques et à l’évolution de notre métier.

Je compte mettre à profit cette expérience, y joindre mon énergie et ma connaissance MAAF, afin de vous représenter, les salariés, au sein du Conseil d’administration.

Je souhaite maintenant être au centre de la stratégie de notre entreprise, connaître sa vision à long terme, son pouvoir d’anticipation aux nouvelles problématiques et évolutions de notre entreprise.”

Forte de mon expérience de 11 ans à MAAF Assurances, je connais bien notre entreprise et ses différents réseaux.

Aujourd’hui je souhaite mettre à votre service mon énergie et ma détermination pour porter votre voix au sein du Conseil d’Administration.

Je veux m’engager et agir pour l’avenir de notre entreprise et de ses salariés.”

L’Actualité du CSE Central du 22 Mai 2024

Présentation de la
politique financière 2024

À fin avril, la reprise de l’économie mondiale est stable, assez lente mais variable selon les zones (en zone euro la croissance attendue est à 0,24 en 2024).

Après un pic en 2022, l’inflation diminue partout dans le monde. Les dernières tenances fin avril sont bonnes (2,4 % en France) malgré des disparités selon les pays.

Une première baisse des taux d’intérêt à court terme est attendue par les marchés financiers. Le marché des actions continue à progresser (depuis le début d’année le CAC 40 a progressé de 8 %).

Les évènements mondiaux ces derniers mois n’ont pas engendré de baisse significative sur les marchés même si un impact futur ne peut être présagé.

Covéa achète un certain nombre d’actions et prend des positions tactiques. Certains secteurs d’activité (tabac, armes controversées, charbon à usage thermique, pétrole et gaz non conventionnels) sont exclus des investissements. Trois vagues de cessions d’actifs sur début 2024 ont déjà permis de dégager des plus-values.

Point d’étape sur le
programme CARE

À fin avril 2024 :

le taux maladie cumulé est à 5,1 % (- 0,3 points par rapport à 2023). Le nombre d’arrêt moyen par salarié absent baisse légèrement.

10,6 %

des salariés absents ont eu au moins 3 arrêts maladie
(11,8 % en 2023).

L’évolution de ces indicateurs est donc positive mais encore fragile.  Covéa se situe dans les tendances du secteur : c’est une bonne nouvelle, compte tenu de l’impact que l’évolution de l’absentéisme pourrait avoir sur l’abondement du PEG / PEE MAAF en 2025.

Information sur une nouvelle expérimentation
PACT chez GMF

Une nouvelle expérimentation va être mise en place pour les Agences GMF de la DR Paris, à partir du mois de juin.
Il s’agit de proposer un nouveau média de RDV en agence dans le cadre de l’omnicanal existant : le RDV Visio.

Cette expérimentation répond aux problématiques suivantes : la proximité des agences parisiennes avec leurs sociétaires, le problème de RDV non honorés et la période des JO.
Seule l’agence pourra prendre des RDV Visio.
A date, il n’est pas prévu d’extension du travail à domicile pour l’ensemble des collaborateurs des agences : l’agence demeure un lieu physique pour les sociétaires.

Un point de situation sera fait au CSEC de juillet.

Point de situation
MMA

Les marchés pro et entreprise font l’objet d’un plan de redressement pour un retour à la rentabilité :

Amélioration des résultats techniques (sélection, tarif…) par une politique tarifaire adaptée aux risques.

Résiliation des contrats en portefeuille
sur certains marchés identifiés qui ne pourraient pas être ramenés à l’équilibre.

MMA revient à des fondamentaux nécessaires pour améliorer le résultat. L’exposition aux sinistres très graves doit être limitée.

Point sur la charte des
frais professionnels et les véhicules de fonction

En 2023, la flotte de Covéa compte 1072 véhicules. Les véhicules diésel ne peuvent plus être commandés. Le rejet moyen de CO2/km est de 89 g/km (-10 % par rapport à 2022), pour une moyenne de 103 g/km en France en 2022.

Covéa est en phase avec les attentes de la loi LOM avec 66 % de commandes de véhicules hybrides rechargeables ou électriques en 2023 (la loi prévoyant un minimum de 20 % en 2024).

La Direction propose des prolongations de certains contrats de 2021 (à 0,29 €/km) avantageux pour les salariés et Covéa. Actuellement, 3 tarifs existent selon le véhicule l’utilisation à titre privée.
La Direction n’accepte pas que les véhicules de fonction soient utilisés pour du Blablacar dans le cadre privé et professionnel.

Rendus d’avis de
vos élus CFDT

Projet de passage en NET des équipes de Covéa Immobilier sur le site de TIVOLI :

TIVOLI est le cœur du réacteur décisionnel et il nous semble important de libérer des espaces pour permettre son accès au plus grand nombre, afin de participer aux prises de décision. Pendant la période des travaux avec la gêne occasionnée, notre demande d’accès à une journée de télétravail par semaine, pour les salariés impactés et non éligibles au télétravail a été refusé.

Projet de déploiement d’ECLA au sein de la Direction du Développement MAAF :

Si la CFDT ne peut que saluer le travail effectué par la DSIN, ainsi que le travail de toutes les Directions métiers embarquées dans ce projet, elle reste toutefois inquiète quant au déploiement terrain et notamment à la pression que pourrait subir les équipes afin d’obtenir des résultats rapides au détriment de l’appropriation de ce nouveau CRM.

De plus, l’outil ne semble pas adapté aux populations itinérantes et comporte de fortes incidences sur le quotidien et l’organisation des réseaux.

L’Actualité du CSEE LEVALLOIS • Mai 2024


Dans notre numéro de l’Actualité du CSEE du mois de Mai, nous revenons entre autre sur l’intervention de la Direction Générale GMF qui nous a présenté un bilan de l’activité de ce début d’année.

Activités Sociales & Culturelles (ASC)

    Selon une décision de la Cour de cassation rendue le 3 avril 2024, les ASC ne peuvent pas être subordonnées à un délai de carence lié à l’ancienneté dans une entreprise.

    Cette décision va à l’encontre du délai de 6 mois qui était toléré par l’URSSAF et à la pratique appliquée dans la quasi-totalité des CSE.

    Cette décision est d’application immédiate, c’est pourquoi l’ensemble des élus a voté cette mesure et mis à jour le règlement intérieur.

      La subvention Rentrée scolaire est valable pour les enfants jusqu’à 19 ans inclus.

      Pour vous faciliter la vie, toutes les subventions du CSE sont désormais versées sur cotre Carte Up One,  à bien conserver pendant 4 ans. Le CSE communiquera prochainement pour le versement de la prestation.

      Echanges autour de l’actualité
      avec la Direction Générale GMF

      Jérôme Roncoroni participe pour la dernière fois à notre CSE avant son départ à la retraite. Il est remplacé par Béatrice Savouré.

      Mme Savouré est entrée en 2001 à MMA Vie et a eu un parcours professionnel diversifié au sein de MMA et à la DAV. Sa première participation à cette instance en tant que Directrice Générale GMF laisse présager un dialogue social de qualité quant à sa participation régulière à notre CSE.


        Le taux de chute est encore plus bas et c’est par la baisse des chutes que les soldes sont positifs.


        Il est en augmentation. De 2018 à 2022 la part des ASP actifs (Agents du Service Public) baissait ; la mécanique a été inversée en 2023. Le développement des ASP actifs continue de croître en 2024 et représente une part significative des nouveaux sociétaires.


          EN APARTÉ

          Un cadeau digne de fêter les 90 ans de la GMF…. On en rit ou en on pleure…. La Direction nous annonce que chaque salarié recevra une tasse et un livret…. Cela se passe de commentaires.

          Depuis le début d’année il y a une succession d’évènements climatiques, même s’ils sont d’une ampleur moins importante que ceux de 2023.

          Les taux de joignabilité s’améliorent notamment en IARD et la DI doit tendre à la cible des 80 %. 

          La qualité de service pour le suivi des sinistres est un enjeu fort pour fidéliser les sociétaires. GMF a un projet d’amélioration du Système Informatique RSI, « Optim RSI », qui vise à réduire le nombre d’écrans pour traiter un dossier et fluidifier la gestion.

          GMF était sponsor de la FFR depuis 1985 (XV de France et amateurs).

          En 2023, la FFR a voulu instaurer de nouvelles règles du jeu en triplant ses tarifs et sans garantie de donner la même visibilité aux sponsors. Ces conditions n’étaient pas acceptables pour la GMF :  le contrat avec la FFR se termine le 30.06.2024.

          Pour la Ligue, le partenariat se poursuit : la GMF ne sort pas du Rugby totalement.

          Au niveau assurance de la FFR : GMF n’a pas répondu à l’appel d’offre, actant la fin du contrat d’assurance qui était de surcroit déficitaire…

          De par ses valeurs, la GMF se doit de répondre à la plupart des appels d’offres mais aussi afin d’amoindrir le risque que d’autres acteurs viennent attaquer son portefeuille.

          D’ailleurs, la GMF a remporté le lot militaire du Ministère des Armées en partenariat avec Unéo. Il n’y avait que deux postulants, ce qui témoigne de l’appétence des acteurs du marché. Beaucoup d’appels d’offres auxquels a répondu la GMF sont en cours d’instruction

          Soutien de l’activité des CG IARD

          Au moment de la tempête Ciaran, la DI a constaté qu’il s’agissait d’un évènement impactant principalement l’IRD. Le soir même des gestionnaires auto se sont portés volontaires pour venir en soutien à la déclaration. La Direction estime que cette initiative témoigne d’une synergie entre les gestionnaires des CG auto et IRD. Forte de ce constat, elle a décidé de renouveler l’expérience dont les modalités nous serons présentées prochainement en CSE.

          La Direction souhaite mener ce projet en toute bienveillance et ne doute pas qu’il y aura des volontaires et non pas des « volontaires désignés d’office ».

          12 901 ACE (dont 2204 actions de prévention) ont été réalisés.

          Environ 5300 sites sont ouverts.

          Ces ACE ont généré plus de 84 000 contacts, 21 500 contrats souscrits (2023) et 7 607 adhésions. Cela représente 3,3 PA par ACE.

          La Direction a enjeu fort de rajeunissement de portefeuille et l’ACE est un bon levier pour cela. Elle affirme à nouveau que l’objectif n’est pas de faire de la présence ACE pour rien : en effet, le Directeur du développement relève les 50 % d’improductivité de certaines ACE.

          Tous les acteurs du réseau des agences doivent opérer en synergie pour l’Externe. Cela doit se traduire par l’acculturation aux outils, aux partenariats, comme à la prévention.

          D’ailleurs, l’un des enjeux de l’Externe est de se nourrir de la PSC par des actions de prévention qui seront amenées à s’étoffer.

          ÉLECTIONS PARTIELLES D’UN ADMINISTRATEUR SALARIÉ ET DE SON SUPPLÉANT AU CONSEIL D’ADMINISTRATION – COLLÈGE EMPLOYÉ

          POURQUOI CES ÉLECTIONS PARTIELLES ?

          Du fait du départ de l’entreprise du salarié élu titulaire, ainsi que de son remplaçant, le Collège Non Cadres n’est plus représenté !

          Vous êtes donc amené à voter du 14 au 24 mai pour remplacer l’administrateur salarié et son suppléant.

          Votre vote est primordial dans la mesure où votre quotidien de salarié est directement impacté par les décisions du Conseil d’Administration.

          QUEL EST LE RÔLE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION ?

          C’est l’organe dirigeant de MAAF Assurances. Toutes les décisions importantes comme la stratégie, les orientations et l’avenir des activités sont présentées et votées lors de ce Conseil d’Administration.

          Celui-ci est composé d’administrateurs élus lors de l’Assemblée Générale et de deux représentants des salariés pour lesquels vous votez aujourd’hui.

          L’ADMINISTRATEUR SALARIÉ, VOTRE VOIX AUPRÈS DE LA DIRECTION

          L’administrateur salarié a les mêmes pouvoirs que les autres administrateurs et vote sur tous les projets qui sont présentés au conseil.

          VOTER CFDT, C’EST FAIRE LE CHOIX DE DEUX CANDIDATS EMPLOYÉS EXPÉRIMENTÉS, COMPÉTENTS ET ENGAGÉS

          La CFDT vous propose des candidats dont l’expérience professionnelle et la connaissance de l’entreprise, des missions supports et de tous les réseaux sont aujourd’hui démontrées.

          En toute liberté, ils prendront la parole, pour défendre vos intérêts et vous rendre compte de leurs actions.

          “Au cœur de la relation client depuis 20 ans, j’ai assisté, d’abord au sein du DCRC, puis dans le réseau agence, aux changements stratégiques et à l’évolution de notre métier.

          Je compte mettre à profit cette expérience, y joindre mon énergie et ma connaissance MAAF, afin de vous représenter, les salariés, au sein du Conseil d’administration.

          Je souhaite maintenant être au centre de la stratégie de notre entreprise, connaître sa vision à long terme, son pouvoir d’anticipation aux nouvelles problématiques et évolutions de notre entreprise.”

          Forte de mon expérience de 11 ans à MAAF Assurances, je connais bien notre entreprise et ses différents réseaux.

          Aujourd’hui je souhaite mettre à votre service mon énergie et ma détermination pour porter votre voix au sein du Conseil d’Administration.

          Je veux m’engager et agir pour l’avenir de notre entreprise et de ses salariés.”

          ORGANISATION DU TÉLÉTRAVAIL POUR LES SALARIÉS D’ILE-DE-FRANCE DURANT LES JEUX OLYMPIQUES

          Règles de saisies des jours de télétravail pour la période du 22 juillet au 11 août

          La pose des jours de télétravail (TLT) au-delà des jours prévus par la formule des collaborateurs doit être impérativement validée par le manager et ne doit pas conduire au full télétravail.

          Les collaborateurs qui souhaitent limiter leur présence à 1 jour sur site par semaine doivent utiliser les jours de télétravail de leur formule puis compléter par du télétravail occasionnel unilatéral, dans la limite des jours mentionnés dans le tableau ci-dessous.

          * La semaine du 22 juillet, il est préconisé de télétravailler le 25. La journée du 26 juillet est un jour de télétravail occasionnel unilatéral (si le jour de TLT régulier du collaborateur est déjà programmé le vendredi, il pourra positionner ce jour de TLT occasionnel unilatéral un autre jour de la semaine).

          24 juillet 2024 :

          • fermeture du site de Picpus

          26 juillet 2024 : jour de cérémonie des JO :

          • Fermeture des sites Tivoli, Picpus, Levallois, Montparnasse, CG GMF La Défense : ces sites seront placés le 26 juillet en mode « week-end » le jeudi soir par l’Immobilier.
          • Saint-Cloud : fermeture le 26 juillet mais ouvert le samedi et le dimanche : La mesure concerne tous les collaborateurs qui prendront leur poste le vendredi 26 juillet ou le mercredi 28 août de jour comme de nuit.
          • Pour les collaborateurs éligibles au télétravail, qui ne seraient pas en congé ou JATT/JR le 26 juillet : Pose d’un jour télétravail occasionnel unilatéral (si le jour de TLT régulier du collaborateur est déjà programmé le vendredi, il pourra positionner ce jour de TLT occasionnel unilatéral un autre jour de la semaine).
          • Pour les collaborateurs des sites fermés le 26 juillet, non éligibles au télétravail, qui ne seraient pas en congé ou JATT/JR : les heures de la journée seront récupérées.
          • Les agences situées en périmètre rouge seront fermées avec déport des collaborateurs (ou congés ou JATT/JR avec accord managérial)

          28 août 2024 : Jour de cérémonie des JP

          • Fermeture des sites Tivoli, Picpus, Levallois, Montparnasse, CG GMF La Défense et St-Cloud

          • Pour les collaborateurs éligibles au télétravail, qui ne seraient pas en congé ou JATT/JR le 28 août : Pose d’un jour télétravail occasionnel unilatéral (si le jour de TLT régulier du collaborateur est déjà programmé le vendredi, il pourra positionner ce jour de TLT occasionnel unilatéral un autre jour de la semaine).

          • Pour les collaborateurs des sites fermés, non éligibles au télétravail, qui ne seraient pas en congé ou JATT/JR le 28 août : les heures de la journée seront récupérées.

          • Les agences situées en périmètre rouge seront fermées avec déport des collaborateurs (ou congés ou JATT/JR avec accord managérial)