Auteur/autrice : webm@ster

MMA · L’ENVERS DU DÉCOR DES INSTANCES · LES DOLÉANCES CFDT – AUTO ET HABITATION SOLUTIONS

AUTO ET HABITATION SOLUTIONS
COMMENT ÉTEINDRE UN INCENDIE AVEC UN ARROSOIR ?

Malgré les mesures prises, les problèmes ne sont pas résolus et nos collègues restent sous l’eau. À ce travail en flux tendu, s’ajoute une forte pression à grands coups d’indicateurs. Des actions doivent être engagées tant au Mans, à Nantes, qu’à Chartres et Lyon. 

La CFDT demande un retour immédiat à la sérénité avec :

Des recrutements significatifs 
en CDI.

Davantage de souplesse dans l’organisation du travail avec une attente forte : 

Avoir la possibilité de télétravailler la demi-journée du samedi sans réduction du nombre de jours de télétravail régulier dans la semaine. 

La prolongation des mesures temporaires déployées jusqu’à aujourd’hui, le temps d’instaurer des solutions pérennes. 

Une plus grande bienveillance sur l’atteinte des critères P3CO.

Une vigilance accrue en matière de lutte contre les incivilités.

Les salariés ne sont pas responsables des événements climatiques et du rallongement des délais de règlements de leurs sinistres.

De la visibilité : communiquer auprès de tous pour donner du sens aux trajectoires que nous suivons.

LA CFDT EST VENT DEBOUT CONTRE LA DÉGRADATION DE VOS CONDITIONS DE TRAVAIL ET NOUS APPELONS À UN RETOUR À LA NORMALE SANS DÉLAI !


Préférez l’originale à la copie, d’ici là méfiez-vous des contrefaçons !


MMA · L’ENVERS DU DÉCOR DES INSTANCES · LES DOLÉANCES CFDT – CONSTRUCTION

CONSTRUCTION
OU COMMENT DÉMOLIR LES MOTIVATIONS ?
STOP À LA POLITIQUE DE L’ABATTAGE !

Lire les conclusions d’expert ou d’avocat pour clore un dossier et rentrer dans les clous des indicateurs n’a aucun intérêt. 

Cela est vrai : 

POUR NOTRE ENTREPRISE QUI PERD DE L’ARGENT :

presque aucun recours n’est exercé et la fraude n’est plus détectée.

POUR NOS COLLÈGUES SURCHARGÉS :

il n’y a plus de sens au travail avec aucune valeur ajoutée.

NOUS ALERTONS UNE NOUVELLE FOIS SUR L’ÉTAT DE STRESS IMPORTANT DES ÉQUIPES.

il faut dans l’urgence 

Renforcer les recrutements 

Instaurer une équipe volante pour solidifier l’entraide

Redonner du sens au travail et des moyens tant aux managers qu’aux collaborateurs

Mutualiser les congés, l’activité en cas d’absences ainsi que les permanences

Redimensionner les équipes en prenant en compte l’expertise de chacun

Remettre en avant notre métier d’assureur en s’appuyant sur les piliers fondamentaux de l’expertise et des valeurs humaines

LA CFDT EST VENT DEBOUT CONTRE LA DÉGRADATION DE VOS CONDITIONS DE TRAVAIL ET NOUS APPELONS À UN RETOUR À LA NORMALE SANS DÉLAI !


Préférez l’originale à la copie, d’ici là méfiez-vous des contrefaçons !


MMA · L’ENVERS DU DÉCOR DES INSTANCES · LES DOLÉANCES CFDT – DAB PRO

DAB PRO – Les mêmes causes engendrent les mêmes conséquences !

Perte de sens au travailfort ressenti de surcharge d’activité avec une hiérarchie sourde “aux mots et maux ” des salariés sont les symptômes de cette Direction. 

NOUS APPELONS À UN VÉRITABLE CHANGEMENT EN PROFONDEUR QUI TIENNE COMPTE DE LA NÉCESSITÉ DE FAIRE CONFIANCE À NOS FORCES VIVES.

Il est nécessaire de revaloriser le travail avec :  

PLUS DE RESPONSABILITÉS, 

en accordant plus d’autonomie.

PLUS D’INCLUSION,

en instaurant un véritable partenariat avec tous.

EN RÉTABLISSANT LES CONDITIONS DE L’ÉQUILIBRE VIE PRO ET PERSO,

par l’absence de remise en cause des 22 JATT et du nombre de jours de télétravail. 

LA CFDT EST VENT DEBOUT CONTRE LA DÉGRADATION DE VOS CONDITIONS DE TRAVAIL ET NOUS APPELONS À UN RETOUR À LA NORMALE SANS DÉLAI !


Préférez l’originale à la copie, d’ici là méfiez-vous des contrefaçons !


homme au téléphone se tenant la tête

FIDÉLIA · L’ENVERS DU DÉCOR DES INSTANCES · LES DOLÉANCES CFDT

FIDÉLIA SOUS TENSION

DÉRIVES AUTOUR DE LA P3CO

Malgré nos alertes de ces derniers mois et une avancée notable, la situation reste dégradée dans la prise en main de ce dispositif. 

La CFDT se félicite d’avoir obtenu la suspension de la mise en place du score d’effort, indice qui n’a pas d’intérêt réel pour les métiers de l’assistance.

APPLICATION TROP STRICTE DES CRITÈRES DE LA P3CO

Nous appelons à plus de pédagogie, de bienveillance et de pragmatisme. Les chargés d’assistance doivent retrouver de l’autonomie et les temps de gestion des dossiers doivent redevenir cohérents.

LE PARCAGE À L’EXTRÊME, RAS-LE-BOL

Sociétaires mécontents, chargés frustrés, dossiers en souffrance, passations non traitées etc. Les précédentes embauches que nous avons obtenues n’apparaissent pas suffisantes, la CFDT revendique une vague de recrutements supplémentaires !

SERVICE GESTION-CLIENT :
TROP SOUVENT LAISSÉ-POUR-COMPTE

Nous appelons à plus de pédagogie, de bienveillance et Ce service n’échappe pas à la règle du surcroît d’activité et du manque d’effectif. Nos collègues sont en souffrance. A l’instar des plateaux d’assistance, il faut envisager une campagne de recrutement. Ne les oublions pas !

INCIVILITÉS

Comme pour nos collègues des autres marques, on observe une recrudescence du phénomène dans notre entité. Il faut impérativement que les dispositifs de prévention prévus dans l’accord QVCT* soient actionnés par la Direction.

STANDARD : À DÉMÉNAGEMENT CONTRAINT, REMÈDE OBLIGATOIRE !

Au regard des nombreuses contraintes organisationnelles, il nous semble impératif de mesurer les effets du 3ème jour de télétravail dans ce service. 

* Qualité de Vie et Conditions de Travail

La CFDT est vent debout contre la dégradation de vos conditions de travail et nous appelons à un retour à la normale sans délai !

PRÉFÉREZ L’ORIGINALE À LA COPIE, D’ICI LÀ, MÉFIEZ-VOUS DES CONTREFAÇONS !

femme en panique au travail

COVÉA PJ · L’ENVERS DU DÉCOR DES INSTANCES · LES DOLÉANCES CFDT

COVÉA PJ PROCHE DES CADENCES INFERNALES

Stress, burn-out, surcharge de travail, les équipes sont saturées. Les conséquences sont importantes : mal-être, absentéisme et perte de sens au travail. Le constat est édifiant : les salariés sont véritablement fatigués.


NOS PROPOSITIONS POUR SORTIR DE CE
CERCLE VICIEUX


RENFORCER ET RÉVISER LA POLITIQUE DE RECRUTEMENT ACTUEL

Cela passe par une réévaluation de la rémunération pour être plus attractif et ainsi pallier les difficultés à recruter sur le Bassin parisien.

STOP AUX PANSEMENTS SUR UNE JAMBE DE BOIS

Les actions mises en œuvre sont insuffisantes, la tension dans les équipes perdure.

À la GL, 4 déclarations/jour : c’est ingérable ! Pour plus de sérénité, il faut revenir à des standards de 2/3 maximum. 

À l’IJ, INFANTILISATION ET FLICAGE PERMANENT : C’EST INSUPPORTABLE ! 

Cela passe par une réévaluation de la rémunération Les collègues ont le sentiment d’être perpétuellement surveillés. Le management doit retrouver ses lettres de noblesses avec plus d’humain et moins de supervision zélée et chiffrée. 

GÉNÉRALISER LES TESTS DU TÉLÉTRAVAIL
MENÉS DERNIÈREMENT

Nous espérons que les retours de Fidélia et Covéa PJ seront positifs pour inciter les autres entités du groupe à suivre ce modèle.

ADOPTER LA PLUS GRANDE BIENVEILLANCE CONCERNANT LA POSE DES JATT ET DES JOURS DE REPOS

LA CFDT EST VENT DEBOUT CONTRE LA DÉGRADATION DE VOS CONDITIONS DE TRAVAIL ET NOUS APPELONS À UN RETOUR À LA NORMALE SANS DÉLAI !

PRÉFÉREZ L’ORIGINALE À LA COPIE, D’ICI LÀ, MÉFIEZ-VOUS DES CONTREFAÇONS !

femme bouche cousue fermée

JOURNÉE INTERNATIONALE POUR L’ÉLIMINATION DE LA VIOLENCE À L’ÉGARD DES FEMMES

NE RESTONS PAS SILENCIEUX ! En parler c’est agir et déjà faire reculer ces violences

Bien que médiatisée, cette question des violences faites aux femmes est toujours un problème de société ! Les chiffres sont sans appel !

1
femme tuée 

tous les 3,5 jours
par son conjoint en 2021*

+20 %
de féminicides

entre 2021 et 2022*

53 000
femmes excisées

vivent en France**

94 000
femmes

par an sont victimes de viols / tentatives*

* Données ministère de l’Intérieur
** L’observatoire nationale des violences faites aux femmes (Ministère des Familles, de l’enfance et des droits des femmes)

Une nouvelle fois, la CFDT Covéa s’indigne et dit non à ces violences faites aux femmes. Notre engagement en la matière s’inscrit dans la continuité.

À notre initiative et depuis la constitution de notre groupe, de nombreux dispositifs ont été négociés pour tendre à l’égalité professionnelle et lutter contre toutes les formes de violences.

LES ACTIONS DE LA CFDT EN matière DE LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

  • Introduction d’un chapitre sur la lutte contre les violences sexistes et sexuelles au travail dans l’accord QVCT (Qualité de Vie et Conditions de Travail).
  • Présence d’intervenants sociaux à destination de l’ensemble des salariés du groupe.
  • Possibilité de soutien par le réseau de psychologues de l’IAPR 0 805 03 98 68 au sein de Covéa.

BESOIN D’ÊTRE SECOURU ?

Le 17 • Police secours

BESOIN D’AIDE ?

Le 3919

BESOIN D’ÉCOUTE ?

Le 3919

VOUS ÊTES SALARIÉE COVÉA, NE RESTEZ PAS SEULE !

Vos référents CFDT de lutte contre les violences faites aux femmes sont à votre écoute.

Coura
DIA

Laurence
FOUCAULT

Jean-Charles
MICHAUD

NAO salaires et temps de travail • La CFDT Covéa prête au combat !


Un contexte économique, social et géopolitique complexe et tendu


Une inflation record

Une hausse des prix de l’énergie à deux chiffres

Des NAO 2022 décevantes


1ère Victoire de la CfdT : l’avancée des négociations

Conscients de vos difficultés, nous avons fait pression pour avancer les négociations au 18 novembre afin d’obtenir des mesures d’urgence, dès le mois décembre.


Des demandes réalistes pour votre pouvoir d’achat et pour tous les salariés

Des Augmentations Générales pour tous

Revaloriser le seuil d’individualisation à 3 fois le SMIC selon le mode de calcul PPV*, soit plus de 58K€.

*Prime de Partage sur la Valeur

Pour les salaires non individualisés (< 55 000€) : 5,9 % à effet du 1er janvier 2023 avec un plancher de 1 770 €

Pour les salaires individualisés (> 55 000€) : 3,9 % à effet du 1er janvier 2023 avec un plancher de 2 600 €

C’est une mesure de justice sociale forte que nous proposons afin que personne ne soit laissé de côté en ces temps difficiles.


Des Augmentations Individuelles :
1 %
à effet du 1er mars 2023

Des gratifications :
0,2 %
à effet du 1er mars 2023

Une Prime de Partage de la Valeur (PPV) de :
3 000 € net pour les salariés non individualisés,
1500 € brut pour les salariés individualisés.

Avec une avance de 1000 € au 15 décembre 2022
pour tous !

La revalorisation de la prime de vacances à 70 % du salaire mensuel de base avec un minimum de 1 650 €

La majoration des SMA** de + 1 700 € (= RMA*** + 4000 €) pour toutes les classes

** Salaire Minimum Annuel
*** Revenu Minimal Annuel

Participation aux frais de transport :

  • Prise en charge par l’employeur de l’abonnement transport en commun à hauteur de 75 %
  • Mise en place d’une prime transport de 200 € pour les salariés utilisant leur véhicule et ne bénéficiant pas du remboursement transport en commun
  • Augmentation du forfait mobilité durable à 700€

Revalorisation des primes d’itinérance « clients »,
« multidéplacements » et « grande itinérance » au même taux que les AG

Revalorisation automatique des Tickets Restaurant à 9,87 € pour prendre en compte la hausse des prix de la restauration, jusqu’à l’exonération maximale de la participation patronale en conservant le financement de 60% par l’employeur

Revalorisation des indemnités télétravail :

  • Pour les télétravailleurs réguliers : de 15 à 20 € par mois pour un jour de TLT et de 30 à 40 € par mois pour deux jours de télétravail
  • Pour les télétravailleurs flexibles : de 3 € à 3,25 €
  • Pour tous : lisser sur 12 mois les indemnités de télétravail

La CFDT veut mettre vos conditions de travail au cœur des négociations

Les revendications financières sont importantes mais il n’y a pas que cela ! L’amélioration de vos conditions de travail est fondamentale car les évènements climatiques révèlent les faiblesses de nos organisations du travail, inadaptées et obsolètes.

LES ÉVÈNEMENTS CLIMATIQUES
ont pour conséquence une dégradation des
conditions de travail

UNE DISCRIMINATION D’ACCÈS AU TÉLÉTRAVAIL
entre les salariés des réseaux et les autres directions


Des revendications concrètes pour votre bien-être et vos conditions de travail


Des actions
immédiates


Obtenir un 3ème jour de
télétravail

Passer à 100 jours pour le télétravail flexible au lieu de 80 et 60 jours au lieu de 40

Pour cette fin d’année, donner a minima 20 jours de télétravail flexibles supplémentaires pour l’ensemble des collaborateurs y compris les collaborateurs d’agence


Des demandes
pérennes


1 jour de télétravail pour les réseaux d’agences

Télétravail le samedi sans amputer le crédit de jours réguliers et flexibles

Généraliser les horaires individualisés

Mettre fin aux horaires collectifs en particulier sur les plateaux de la Direction Indemnisation et Relation clients GMF et MAAF

Assouplir les taux de présence durant les périodes de congés

Privilégier le recrutement à temps complet chez Fidélia

Mettre en place le temps partiel scolaire

Générer des jours de congés pendant un CET

Annuler la proratisation de la P3CO en cas de congé paternité

Réévaluer les astreintes au moins du montant des AG

Toute l’équipe CFDT Covéa est mobilisée pour mener à bien ces négociations difficiles. Pour le moment, nous passons par un dialogue social constructif, mais soyez prêts à vous mobiliser !

En effet, si la Direction fait la sourde oreille, il faudra répondre présent et se mobiliser.

ON COMPTE SUR VOUS !

L’essentiel du CSEE d’Octobre

Direction Indemnisation (DI)
Interventions d’Emmanuelle Archer, Isabelle Tavarès & Sandrine Semmoz

Mise en place du CG de Saran
et projet de passage en NET du CG IRD de Saran

La création du CG Net est prévue pour juin 2023. Le bassin d’emploi d’Orléans est favorable, d’où le choix d’y implanter ce nouveau CG.

28 salariés sont déjà arrivés et le recrutement de l’équipe GDS aura lieu au premier semestre 2023, ainsi que les responsables groupe GRC. L’ATS et le Responsable du CG ont été recrutés. La direction recherche un ATS de soutien.

14 salariés du groupe CGRC1 sont en formation. Le groupe CGRC2 sera formé en novembre 

La future organisation du CG sera déployée sur le modèle NET : 7 places prévues pour 10 salariés  du fait du télétravail ainsi que le Tiny doublé. 

Bon à savoir : la règle de 1 an d’expérience avant de pouvoir demander du TLT est levée, c’est la notion d’autonomie qui prime et Possibilité de TLT le jeudi.

Demande de vote d’une expertise risques graves pour les centres de gestion GMF dans la continuité du rapport des experts dans le cadre de Reflex.

La quasi-totalité des Organisations Syndicales pensent que ce n’est pas le bon timing pour relancer une expertise : un espace de dialogue a été mis en place par le biais de la commission de suivi du WRAP-UP mise en place à notre demande et la nouvelle direction est dans le dialogue. Vos élus mesureront les avancées et ne s’interdisent aucun moyen d’action supplémentaire.

Focus sur le Wrap Up

Emmanuelle Archer précise que l’appropriation du wrap up demande du temps pour l’encadrement et les gestionnaires. Elle sait que les difficultés sont différentes en GDS et GRC d’une part, et Auto et IRD d’autre part et reconnait les difficultés subies par les gestionnaires actuellement. Sa volonté est de tout faire pour améliorer la situation.

Direction du Développement (DDEV)
Intervention de Thierry Charpentier

Manque d’attractivité des postes des DA et CEC dans le réseau des agences GMF, et difficultés à recruter des candidats en interne pour ces postes.

Thierry Charpentier reconnait les contraintes du métier de Directeur d’Agence mais  rebondit sur la baisse du flux physique pour dire que l’activité en agence reste assez stable donc il pense que les tailles d’équipes sont bonnes et que le DA peut s’organiser pour faire son travail.

Cela rend donc le Télétravail impossible.

Cela renforce le manque flagrant d’autonomie des Directeurs d’Agence qui se sentent d’avantage des
« CEC + » que des managers !
Depuis 2 ans, les salariés nous parlent de fatigue, d’usure, de difficultés et d’irritants divers qui se cumulent dans le réseau… à cela s’ajoutent l’absentéisme et la P3CO !
Certes la DDEV a fait le choix d’abaisser le seuil d’obtention mais les gains ont été aussi revus ! L’effort fourni par les salariés des agences est pourtant toujours le même !

Pourquoi la direction ne fait-elle pas le choix de recalculer la P3CO en tenant compte des imprévus si nombreux, subis en cours d’année ?

Nous alertons la Direction sur le mécontentement de masse ; mécontentement qui mène malheureusement à la radicalité !

Thierry Charpentier explique que pour lui, les objectifs ont été bien calibrés car ils sont remontés du terrain et que les ambitions demandées en 2022 sont plutôt à la baisse par rapport à 2021. La P3CO est un point d’attention et il reconnait la difficulté d’aller chercher les affaires. Pour lui rien n’est perdu car le rythme actuel est bon.
Concernant les remontées négatives du terrain que vos élus CFDT évoquent, Thierry Charpentier indique qu’il participe à des plénières et qu’aucune remontée en ce sens ne lui est faite, pas plus que le malaise que nous relayons !
Le problème est que les Directeurs d’Agence n’osent pas s’exprimer librement en plénières car ils sont avec leurs RCT et DR et ils savent très bien que ces derniers n’hésiteraient pas à les rappeler à l’ordre s’ils sortaient du rang ! Thierry Charpentier reconnait les contraintes du métier de Directeur d’Agence mais  rebondit sur la baisse du flux physique pour dire que l’activité en agence reste assez stable donc il pense que les tailles d’équipes sont bonnes et que le DA peut s’organiser pour faire son travail.

Présentation de la « dématérialisation interactive »
par Grant Davtian

Ce projet concerne les agences et CCC.

Il s’agit de mettre à disposition des salariés, un espace sécurisé de téléchargement de documents dématérialisés (ex : Relevé d’informations) que nos prospects ou clients veulent nous communiquer : de plus en plus souvent ces documents sont stockés sur leur téléphone portable ou sur leur ordinateur. Jusqu’ici la prise de RDV était incontournable pour valider certaines affaires, ou alors le sociétaire devait envoyer les pièces par courrier ou messagerie sécurisée. La lourdeur des démarches pouvait faire perdre des contrats.


La solution est de fournir un lien au client via un sms pour qu’il dépose ces documents sur QuickSign. Cela implique donc la fin des contrats de durée ferme.
L’envoi se fait en direct… à condition que l’informatique fonctionne… …
Un pilote démarre le 18 Octobre au CCC de Nancy et à l’agence de Rosny. Un bilan sera fait le 7 décembre pour un déploiement  en 2023.
Une formation de 2h est prévue, ainsi qu’un accompagnement en présentiel le jour du lancement pour le CCC.
A terme, l’outil Quicksign pourrait être utilisé dans d’autres domaines (projet DOM’IA COVEA pour l’indemnisation).


Direction de l’Assurance Vie (DAV)
Présence (inespérée) de Bernard Diou et Yohann Moulin

Mise en place de la mission d’Experts Secteur (ES)

Dans le cadre du test Experts Secteur :
Une nouvelle mission sans modifications de l’organisation

Une activité individuelle80%Au titre de la fonction Conseillers Développement Relation Client (CF)
-Production commerciale
-Sur l’agence de rattachement et les agences d’intervention
Une activité collective (mission ES)20%Au titre de la mission d’Expert Secteur
-Accompagnement commercial et technique des CF
-Sur le secteur de Vente du manager
-Contribution au développement par l’amélioration des compétences commerciales et techniques
-Facilitation sur les lancements de produit(s) et accompagnement dans la durée
-Contribution aux synergies avec les réseaux
Rattachement hiérarchiqueSans changement de rattachement hiérarchique (Manager du secteur = le Manager Commerciale Vie)

Le but est donc d’améliorer la performance commerciale, d’optimiser l’accompagnement de proximité (plus de contacts entre conseillers) et de donner plus de perspectives d’évolution de carrière aux CF.

La mission sera annuelle et reconductible. Elle est accompagnée d’une lettre de mission puisque sans changement de classe.

Pas d’impact sur le salaire contractuel annuel brut et les objectifs seront minorés de 20 %. La P3CO n’est pas impactée (cible : 3400€). Une Prime de 2000 € bruts sera versée à l’année (au prorata des objectifs atteints) ; prime plafonnée à 1000€ pendant la durée du test de 6 mois. Une formation de 3 jours est prévue ainsi que des formations ponctuelles au besoin. 

Nous interrogeons la DAV sur la synergie entre les réseaux suite à nos différentes interventions et nos suggestions formulées. Il y a la synergie entre les salariés de la DAV, et la synergie entre la DAV et le réseau GMF : des règles ont été mises en place et elles sont à peu près respectées pour autant nous avions déjà relevé un certains nombres de dérives, trop fréquentes selon nous d’après le retour de nos CF, ce qui parasite la synergie et donc l’activité au quotidien. Après insistances en instance et échanges en off tant avec la DAV qu’avec la DDEV, il semblerait que la CFDT ait été entendue depuis 1 an et demi que nous dénonçons cette situation, l’annonce se profilerait d’ici décembre et semble tendre à nos demandes tant du côté DAV que DDEV.

Quels critères sont pris en compte pour la nomination de ces ES ? 
Les compétences et l’appétence pour la mission. 
Le positionnement géographique n’est pas éliminatoire et la certification n’est pas primordiale.
Concernant la P3CO, il y aura une prime en plus dédiée au poste. 
Quid de la prime itinérance pour les experts secteurs ? 
La Direction prend le point 
Quid des déplacements ? 
c’est la charte des déplacements COVEA qui s’applique.
Les objectifs globaux sont-ils revus à la baisse ou « mutualisés » sur les CF non experts ? 
Les objectifs seront mutualisés et le reste de la réponse est assez… nébuleux. 
Différence entre le MCV et l’ES ? 
Le management des conseillers est de la responsabilité des MCV. L’ES ne travaille que sur l’animation et le partage d’expérience (mais il ne semble pas prévu de formation animation ni relationnelle ?). L’ES accompagne ses collègues en accord avec le MCV et après échanges. Les populations à accompagner doivent être précisées (nouveaux entrants, difficultés sur les résultats, décalage sur certains produits…). 

Nous insistons sur le fait que la planification de l’activité doit être réalisée en tripartite et non de façon unilatérale.

S’il n’y a pas de volontaires il sera fait appel aux candidats en surnombre sur un autre secteur, mais pas d’une autre marque.

Présentation de la mise à jour des grilles écoute qualité

Albane ALABERGERE responsable des centres relations clients DAV

L’objectif de cette nouvelle grille est de contribuer aux résultats du groupe et à la satisfaction des clients comme à la fidélisation.

Des moyens existent depuis 2005 pour alimenter le partage lors des rencontres managériales : Enregistrement aléatoire des communications clients donnant lieu à la réalisation d’écoutes par le manager et à la complétude d’une grille d’observables révisée et faisant l’objet de la  présentation. 

L’objectif est de passer de 7 grilles d’écoute à 3,  pour une simplification d’utilisation et pour les collaborateurs, et pour les managers. Il n’y a pas d’impact sur la P3CO mais juste une volonté de simplification :

« ce qui est important c’est comment on accompagne le client plutôt que le produit lui-même ».

Si nous comprenons l’intérêt de les synthétiser, notamment par rapport à la charge de travail que cela pouvait occasionner sur les managers, contrairement à l’annonce faite que rien ne change, nous demandons la lecture de chacune d’entre elles car les points sont attribués en fonction des critères qui détermineront l’atteinte des objectifs de leur P3CO, par conséquent il nous faut en étudier tous les aspects, comprendre si ces critères seront pleinement applicables & équilibrés. 

La CFDT a également questionné afin de comprendre le choix de ne pas opter pour préserver les thématiques « Epargne », « Prévoyance » & « Prêtiléa » (sachant que la trame est spécifique à respecter pour un devis comme pour une adhésion), la Direction s’est engagée à expliciter ce choix auprès des salariés. 

De même nous avons soulevé la problématique de suivi des RDV qui est actuellement réalisé manuellement par les intéressés alors que celui-ci est compté comme un critère objectivé pour la P3CO.
Il nous semble avoir eu une écoute attentive de nos remarques par Mme ALABERGERE, à suivre…

La mise en place est prévue pour janvier 2023.

AVANT/APRÈS

Aujourd’hui

7 Grilles


Grilles différentes en fonction de l’acte ou du produit (rachat, versement, produit épargne, produit prévoyance, succession, réclamation et autre type d’appel)

Évaluation de la famille “outils” : enregistrement de la navigation sur les écrans qui a été stoppée en mai 2019 (CNIL – RGDP) sans révision des grilles*.

Indicateur sur le temps de communication*.

*Ces deux items disparaissent dans les 3 nouvelles grilles et les points sont réaffectés sur la dimension commerciale ou le réglementaire pour la grille Réclamations.

2023

3 Grilles (Client, Bénéficiaires, Réclamations)


Simplification des grilles pour une meilleure compréhension des collaborateurs et utilisation des managers.

Un poids plus important sur la proposition de réinvestissement des capitaux sur la grille Bénéficiaire, la promotion du selfcare et la prescription CF sur les grilles Clients en adéquation avec la stratégie DAV.

Le collaborateur a accès aux grilles directement dans l’outil.
Conservation : enregistrement 2 mois et grilles 18 mois.
Suppression automatique par l’outil.

billets dans caddie

POUVOIR D’ACHAT • Les revendications de la CFDT COVÉA

Comme à leur habitude, vos élus CFDT sont force de proposition. Pour rappel, suite à la dénonciation de l’intéressement Groupe, la CFDT a obtenu en juin dernier la réintégration de 1000€ dans votre salaire de base au 01/01/2023*.

Dans ce même temps, nous n’avons eu de cesse de réclamer des mesures immédiates pour votre pouvoir d’achat, vos conditions de travail et l’avancée des NAO 2023 dès novembre.

*brut pour un ETP temps plein présent au 31/12/22

LES MESURES IMMÉDIATES

3 jours de télétravail pour tous ou 20 jours supplémentaires pour la période hivernale

 Le télétravail ouvert au Réseau

Un chèque carburant pour ceux qui ne télétravaillent pas

LES MESURES EXCEPTIONNELLES

Des augmentations générales pour tous

 La prime Macron (PPV) pour tous

“LA DIRECTION DOIT SE METTRE
À LA TABLE DES NÉGOCIATIONS”

SI BESOIN,
NOUS IRONS JUSQU’À LA GRÈVE !

Pacifiste mais pas attentiste, la CFDT Covéa somme la Direction de rejoindre la table de négociations.

Enclins à respecter notre méthode de dialogue, nous exigeons cependant d’être entendus. Aussi, nous sommes prêts à basculer vers d’autres leviers pour obtenir des avancées pour tous.

Variable des inspecteurs, conditions de travail, la CFDT mobilisée

RÉAJUSTEMENT DU SRV

L’avenant n°4 de l’accord SRV prévoit un point sur les résultats du SRV observés à fin août. Cette disposition portée et voulue par la CFDT est une excellente mesure au vu du contexte actuel.

Une fois de plus, nous l’avons donc utilisée pleinement afin de demander des réajustements sur un certain nombre de critères du volet 2 du SRV. Ces demandes de révision sont le reflet de vos remontées auprès des Représentants CFDT de l’inspection.

CONDITIONS DE TRAVAIL DÉGRADÉES

Au plus proche de vos préoccupations du quotidien, la CFDT a parfaitement conscience que vos problèmes ne se limitent pas au SRV. Nous avons déjà agi pour améliorer vos conditions et charge de travail dont nous savions combien elles étaient dégradées. Cela s’est notamment traduit par la mise en place du Plan « REndre POSsible » par votre Direction. 

Malgré cela, vous nous faites part de son insuffisance pour exercer sereinement vos missions. C’est pourquoi la CFDT continue et continuera d’agir pour que vos conditions de travail reviennent enfin et de manière pérenne, à la normale.

Un bilan du SRV 2022 nous sera présenté en janvier 2023. Ce sera l’occasion d’agir, si nécessaire, pour la défense de vos intérêts.

Vos remontées sont précieuses et vos représentants CFDT ont toujours besoin de vous pour défendre au mieux vos intérêts.

N’hésitez donc pas à vous rapprocher de : Marie-Ange FONTANA, Martial CHASSERE, Hervé NOLOT, Louis ROSELLO, Olivier ARINI, Laurent BARBET et Nathalie HEIDSIECK.

Prochain RDV : concertation annuelle 2023, le 16 novembre !